Comment se couvrir contre les loyers impayés ?

Publié le : 10 octobre 20223 mins de lecture

La loi Alur, ou loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové, est une loi française visant à améliorer le droit au logement et à lutter contre l’habitat insalubre. Elle a été promulguée le 24 mars 2014 et est entrée en vigueur le 1er janvier 2015. Parmi les mesures phares de la loi Alur, on trouve la garantie des loyers impayés, qui vise à protéger les propriétaires bailleurs contre les risques de loyers impayés.

Peut-on souscrire une assurance loyers impayés ?

Oui, on peut souscrire une assurance loyers impayés, mais ce n’est pas obligatoire. Cependant, cela peut être une bonne idée, surtout si vous avez des locataires qui ne payent pas régulièrement ou si vous avez des difficultés à obtenir des paiements en temps et en heure.

L’assurance loyers impayés vous couvrira contre les loyers impayés et vous permettra de récupérer votre argent sans avoir à intenter une action en justice. Cela peut être particulièrement utile si vous avez des locataires qui ne payent pas régulièrement ou si vous avez des difficultés à obtenir des paiements en temps et en heure.

Bien choisir son locataire permet-il d’éviter les loyers impayés ?

Il y a plusieurs façons de se couvrir contre les loyers impayés. La première est de bien choisir son locataire. En effet, en faisant une bonne enquête sur le locataire potentiel, vous serez en mesure de déterminer si cette personne a déjà eu des problèmes de paiement de loyers par le passé. De plus, si vous avez des doutes quant à la solvabilité du locataire, vous pouvez demander une garantie de loyer. Cette garantie peut être fournie par une personne physique (un parent, un ami, etc.) ou par une entreprise (une banque, une assurance, etc.).

Faut-il demander une caution à son locataire pour se protéger contre les loyers impayés ?

Il y a plusieurs façons de se protéger contre les loyers impayés. La première est de demander une caution à votre locataire. Cela vous permettra de récupérer le montant des loyers impayés en cas de défaillance de votre locataire. La seconde façon est de souscrire une assurance loyers impayés. Cela vous permettra de vous faire rembourser par l’assureur en cas de loyers impayés. La troisième façon est de demander à votre locataire une garantie de solvabilité. Cela vous permettra de vous faire rembourser par la banque du locataire en cas de défaillance de celui-ci.

Plan du site